15 Catamarans à louer à Madagascar

Location Catamaran à Madagascar

Plages et mouillages à découvrir en louant un catamaran à Madagascar

Naviguer en catamaran est l’occasion de profiter du faible tirant d’eau de ce bateau pour effectuer des mouillages même dans des endroits aux fonds peu profonds, et profiter ainsi à perte de vue d’une mer bleu lagon, de plages de sable blanc et d’un décor végétal paradisiaque (palmiers, baobabs…).
Dans le nord-ouest de Madagascar, et en particulier en ce qui concerne l’île Nosy Be et ses voisines, vous n’aurez que l’embarras du choix. Nosy Iranja, en particulier, est probablement un des lieux le plus idyllique de la région, et très facilement accessible pour tout plaisancier loueur d’un catamaran à Madagascar : il s’agit de deux îles reliées par un banc de sable blanc sur environ 1km, très bien visible à marée basse. La couleur de l’eau et la pureté du sable constituent un véritable paysage de carte postale, c’est sûrement l’une des étapes incontournables de votre séjour. C’est aussi un endroit surnommé « l’île aux tortues », car à certaines périodes de l’année celles-ci viennent y pondre leurs œufs. En raison du mouvement des marées, ce n’est en revanche pas le meilleur endroit pour un mouillage de nuit, mais vous trouverez aisément de quoi faire dans les parages (par exemple dans la baie de Baramahamaye à 7 milles de là, un mouillage très calme assuré).

Mettre un pied à terre : extraordinaire richesse de la faune et flore locale

Lors de votre croisière vous viendra peut-être l’envie de rejoindre la terre ferme le temps d’une balade par exemple. Le pays possède plusieurs parcs nationaux, assurance d’y trouver un environnement naturel magnifique et particulièrement bien protégé. Pour commencer, au sud-est de l’île de Nosy Be, possible point de départ pour votre location de catamaran à Madagascar, se trouve la réserve naturelle de Lokobe. C’est une forêt tropicale qui possède une particularité non négligeable : c’est une forêt primitive qui a été très bien préservée. Vous pourrez y admirer des arbres millénaires, ainsi que de nombreuses plantes médicinales. Du point de vue de la faune, c’est un spectacle admirable et haut en couleur : lémuriens, caméléons, reptiles, oiseaux tropicaux… Deux circuits touristiques vous sont d’ailleurs proposés si vous souhaitez être guidés (souvent préférable si vous voulez visiter l’endroit dans les meilleures conditions possibles).
Madagascar compte aussi plusieurs autres parcs nationaux situés un peu plus à l’intérieur des terres, mais tout à fait splendides à visiter si vous en avez le temps, comme le parc national de la Montagne d’Ambre tout au nord de l’île, qui abrite des lacs et cascades incroyablement purs au milieu d’une végétation tropicale exubérante. Vous pourrez y découvrir des espèces rares, telles que le plus petit caméléon du monde (la taille d’un dé à coudre), le hibou malgache, ou encore le Gecko poussière d’or.

Spécialité culinaires malgaches

La cuisine locale est un judicieux mélange entre spécialités de la mer et celles de la terre. Elle rassemble aussi des influences françaises, italiennes et asiatiques. De nombreux plats sont souvent épicés, en particulier avec du gingembre, du poivre, du clou de girofle, de la muscade… Ils sont très souvent accompagnés de riz. Vous trouverez aussi fruits et légumes en nombre, et en ce qui concerne ces derniers la possibilité de corser un peu leur saveur en ajoutant du sakay (pâte de piment). Vous ferez peut-être l’expérience de mélanges inhabituels, comme ceux entre viande et vanille, ou fruits et piment ; mais toujours délicieux. Le prix des plats typiques malgaches sont tout à fait abordables.
Si chaque région possède ses propres spécialités, on peut retenir deux plats particulièrement connus dans le pays, que vous aurez peut-être l’occasion de goûter ou cuisiner en louant un catamaran à Madagascar : le romazava (plat évoquant une sorte de pot au feu, à base de bouillon parfumé et de viande (en général du zébu) accompagné de brèdes, le tout mijotant avec des légumes tels que des tomates, de l’oignon, et de l’ail) ainsi que le ravitoto (ragoût de viande de porc mijoté avec feuilles de manioc pilées).
Dernier élément à prendre en compte, l’eau du robinet, en dehors de celle dans les grandes villes, vaut parfois mieux d’être évitée. Il vaut donc mieux boire de l’eau en bouteille, vous aurez d’ailleurs souvent le choix, quel que soit votre boisson, entre le « grand format » et le « petit format ».